Accueil >Chagall > Le musée et ses collections >Collections > 1948-1985 : Le retour en France > Le message biblique > Adam et Eve chassés du paradis

Adam et Eve chassés du paradis

Adam et Eve chassés du Paradis

1961
Huile sur toile
190,5 x 283,5 cm

La composition, solidement articulée sur l'horizontale du fleuve qui traverse le jardin d'Eden et la verticale de l'arbre de lumière à gauche, est également équilibrée par la répartition des masses colorées sur le fond vert. Chagall met en scène un Paradis bouleversé par la Faute : des oiseaux à tête de bouc s’envolent, d’autres ont la tête en bas, rejoints par des poissons ailés sortis du fleuve.
L’ange chargé de manifester la colère divine, en haut au milieu, montre à Adam et Eve le chemin de l’exil et ceux-ci sortent du tableau par la droite, comme dans toutes les représentations traditionnelles de la scène. Enlevé par cette dynamique et porté par un coq rouge, symbole de vitalité et de fertilité, le couple semble plutôt s’envoler vers l’avenir de l’humanité. La petite maternité en bas à droite confirme cette vision optimiste de la Faute.
Les oeuvres de la même collection