Accueil >F.Leger > le musée et ses collections >Collections > Les années 40, la période américaine > Les Cyclistes

Les Cyclistes

Les Quatre cyclistes, 1943-1948
Huile sur toile
129 x 161,5 cm

Donation Nadia Léger et Georges Bauquier, 1969
Musée national Fernand Léger,  Inv. MNFL 98005


Exilé aux Etats-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, Léger enseigne à l'université de Yale, puis à Mills College. Il y croise les jeunes étudiantes vêtues de couleurs criardes non conformistes, qui l'inspirent pour une série de dessins et de tableaux intitulée Les Cyclistes. « Le mauvais goût, la couleur forte peut donner ici le plein usage de son pouvoir... si  j'e n'avais vu ici que des filles habillées avec goût, je n'aurais pas peint ma série des cyclistes. »   Fidèle à sa conception de la « figure objet »  le peintre fige les cyclistes avec leurs vélos de course dans une pose frontale. Les couleurs distribuées librement sur la toile animent l'espace contenu du tableau. Cet effet de coloration parcellaire, Léger l'a maintes fois observé dans les rues à New York sous les publicités clignotantes. Le peintre explique : «  ... je parlais à quelqu'un, il avait la figure bleue, puis vingt secondes après, il devient jaune...cette couleur-là... elle était libre, dans l'espace. J'ai voulu faire la même chose dans mes toiles. » La couleur en dehors du trait, librement distribuée, est expérimentée pour la première fois dans cette oeuvre commencée en 1943 aux Etats-Unis et terminée en 1948 à son retour en France, comme il l'indique à côté de sa signature.
Les oeuvres de la même collection