Accueil >F.Leger > le musée et ses collections >Collections > Les années 40, la période américaine > Un portrait

Un portrait

Etude pour le portrait de Madame D.,
vers 1938
Encre et gouache sur papier
53,8 x 46,6 cm

Donation Nadia Léger et Georges Bauquier, 1969
Musée national Fernand Léger Inv. MNFL 98015



Tirée d'un grand carnet à dessin, cette étude  répond à la commande exceptionnelle du portrait de Mrs Maud Dale.  Déterminé à peindre les choses et les personnages sans tenir compte des émotions et des sentiments, Léger s'est presque toujours gardé d'accepter ce genre d'exercice dans sa carrière. Il s'agit donc d'une exception, puisque dans ce cas précis, le peintre s'est engagé à peindre une femme du monde, épouse d'un riche businessman américain, collectionneur de tableaux. Rien de spontané, la pose est calculée et les dessins du carnet envisagent toutes les possibilités. Debout ou assise ? Devant le décor de la salle à manger ou de la bibliothèque ? Cette étude axée sur la position du buste, décalé vers la droite, donne à voir la bibliothèque et le dossier du fauteuil finement canelé. L'encre et la gouache déterminent l'essentiel du modèle habillé d'une robe simple agrémenté d'une écharpe drapée sur l'épaule. Le grand portrait final, conservé par la National Gallery of Art à Washington, met en balance le visage doux doté d'un profonde réalisme et la pose hiératique du modèle orné de lourds drapés, telle une sculpture classique marquant la dignité de la bienfaitrice.
Les oeuvres de la même collection