Accueil >F.Leger > le musée et ses collections >Collections > Les années 50, les loisirs et le cirque > Le Cirque

Le Cirque

1950
42,2 x 35,5 x 4 cm
Album, couverture, frontispice et lithographies de Fernand Léger
Editeur : Tériade, éditions Verve, Paris
Donation Alice Tériade
Musée national Fernand Léger, Biot
MNFL 96099

A la demande du grand éditeur d'art Tériade, Fernand Léger réalise entièrement un livre d'artiste de 113 pages dédié au cirque. Comportant des vignettes, le texte écrit par l'artiste alterne avec 63 illustrations en couleurs et en noir et blanc. Il s'agit d'une invitation au voyage « au pays des cercles en action » où la forme ronde jalonne les tableaux de la vie moderne qui se déploient au fil des pages. Le lecteur devient ainsi cycliste et découvre la campagne agricole d'après-guerre, traversée par ses acteurs : animaux, paysans, machines. La promenade se poursuit en pénétrant le chapiteau où le lecteur devient spectateur et plonge au coeur de l'action. La grande parade avec tintamarre musical, clowns et trapézistes, danseuses et animaux savants tourbillonne autour de lui, tel un travelling cinématographique scandé par des irruptions d'images générant un effet kaléidoscopique. Ce livre-testament offre une synthèse de la pensée plastique et philosophique de Fernand Léger : l'artiste moderne doit traduire l'intensité de la vie d'aujourd'hui en s'immergeant dans le quotidien sans cesse changeant et en utilisant des procédés nouveaux tel le cinéma. Le cirque se veut chez Léger une métaphore de l’existence moderne car il condense en un seul spectacle la stimulation permanente des sens et l'excitation ambigüe devant le risque.
Les oeuvres de la même collection